Rechercher
  • Eveil et Toi

Faut-il vraiment se faire obéir de son enfant ?

Mis à jour : juin 16




OBÉISSANCE


Généralement, quand on parle d'obéissance c'est lorsqu'un individu (l'enfant), adopte un comportement différent parce qu'un autre individu (l'adulte) perçu comme une source d'autorité, le lui impose.

En réfléchissant, un enfant doit- il nous obéir au doigt et à l'œil?

Cette éducation dite "traditionnelle" où justement on met en place cette relation d'autorité-soumission. Cette dernière est définie comme étant où l'adulte impose une règle, sa règle qui répond à ses besoins à ce moment là et que l'enfant ne peut que se soumettre à cette autorité imposée.


Cette technique vous parle t-elle?

L'enfant sous toute ses formes (psychologie, éducation, comportement) est un domaine qui m'a toujours intéressé. Depuis très jeune je lisais des livres, articles, regardais des reportages. Depuis 7 ans maintenant, je suis maman et je continue bien sûr à lire des ouvrages, des articles qui touchent ce domaine. Bien évidemment, comme toute maman je souhaite que mon enfant ait une éducation la plus juste possible parce que sur du long terme je voudrais que mon enfant devienne un adulte capable de suivre le chemin qu'il aura choisi, qui sera bon pour lui, qu'il soit capable de prendre des décisions, capable d'avancer sans craindre le regard, les jugements des autres car quoi que tu fasses dans ta vie les gens te critiqueront toujours alors autant faire ce qu'on veut. J'aimerais qu'il soit capable de vivre son bonheur car, le bonheur va dépendre de l'attitude qu'il aura envers la vie, et de la confiance qu'il aura en lui. Enfin, qu'il soit juste heureux car c'est bon pour la santé.

Au fil de sa croissance, je n'étais vraiment pas à l'aise avec ce modèle d'éducation qui consiste à imposer la volonté de l'adulte par la force, le chantage, la punition, le fait de crier pour se faire obéir. Imposer cette autorité qui peut lui faire se sentir rabaissé, qu'il puisse avoir peur de moi et faire des choses dans mon dos car il aurait peur de mon jugement. Dans certaines situations j'étais frustrée , je m’énervai très souvent car ça ne se passait pas comme je le souhaitais et parfois quand ça partait trop loin je culpabilisais. Alors, j'ai commencé a m'intéresser à l'éducation bienveillante.

Depuis quelques temps, je pratique l'éducation positive qui consiste à mettre en place une relation d'être humain à être humain sur un même pied d'égalité afin justement, de pouvoir trouver un juste milieu. Dans cette pratique je privilégie le respect de ses besoins tout en essayant d'obtenir sa coopération, d'établir cette relation de confiance. Aujourd'hui je ne sanctionne plus ses comportements qui pour moi ne sont pas appropriés. Je vais essayer de comprendre ce qui se passe. Réfléchir à comment je vais pouvoir l'accompagner pour trouver une solution afin de régler le problème ensemble. L'idée de la coopération ici est de pouvoir répondre à ses besoins mais aussi aux miens.

Ce n'est pas évident au quotidien de rester calme, de prendre le temps de comprendre, de gérer les crises dans les moments speed.

Et toi, quelle éducation pratiques-tu ? Quelle techniques d'éducation as-tu eu ? Te convient-elle ta pratique?


19 vues
Larissa Grégoire
Île de La Réunion
0692 71 64 61
  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire